Pouvoir circuler librement, sans encombres et en toute sécurité, les bonnes dispositions pour le logement d’un senior

Pouvoir circuler librement, sans encombres et en toute sécurité, les bonnes dispositions pour le logement d’un senior

Vous souhaitez voir vos parents vivre le plus longtemps possible chez eux et aimeriez les aider à prendre de bonnes dispositions pour leur logement ? Tour d’horizon de quelques solutions faciles à mettre en place et peu coûteuses…

Pour plus de sécurité, il est important de prêter attention à l’aménagement de l’appartement, et plus particulièrement de la cuisine.
© PeopleImages /Istock

Sécuriser les déplacements

La première action à engager dans le logement d’une personne âgée est de libérer de l’espace pour qu’elle puisse circuler librement, sans encombres et en toute sécurité. Essayez de faire enlever les installations et meubles encombrants ou tout du moins de les ré-agencer.

Pensez également à installer des mains courantes le long des murs pour faciliter les déplacements.

N’hésitez pas non plus à vérifier les sols : les revêtements de sols glissants et les tapis ne sont évidemment pas recommandés.

Le saviez-vous ?

Plus de 40 000 personnes âgées sont accueillies aujourd’hui dans les Résidences Seniors.

Source EHPA janvier 2014.

Lire la suite: http://bit.ly/2xLN8oT

Et pour se protéger en cas d’accident? Contactez-nous au 0243071191 – http://ledouxassurances.fr – contact@ledouxassurances.fr

L’industrie 4.0 peut-elle se contenter d’une cybersécurité 1.0 ?

L’industrie 4.0 peut-elle se contenter d’une cybersécurité 1.0 ?

Les transformations numériques des entreprises industrielles impliquent plus de cybersécurité…

Une centrale nucléaire dont des pirates ont pris le contrôle. Des entreprises industrielles qui doivent arrêter leur production et fermer leur système informatique à cause d’un ransomware Nord-Coréen. Une voiture qui sort de la route après que l’ordre lui en soit donné par un inconnu… La cybersécurité s’invite de plus en plus dans les discussions, avec à la fois des points aveugles et des exagérations.

Lire la suite: https://lnkd.in/dNnxqXH

Par Vincent Champain

Expert en numérique industriel

Expert en technologie et en transformation numérique, Vincent Champain a créé et dirigé Ge Digital Foundry Europe, l’activité de développement de logiciels et de services (datascience, machine learning, développement d’applications industrielles,…) de General Electric. Il a débuté sa carrière dans le secteur public, qu’il a quitté en 2009 pour rejoindre McKinsey & Company après avoir été directeur de cabinet du Secrétaire d’Etat à l’Evaluation des Politiques Publiques et du Développement de l’Economie Numérique. Il est diplômé de l’Ecole Polytechnique et de l’Ecole Nationale de la Statistique et de l’Administration Economique.

Votre bien-être familial est précieux, Protégez-le !

 « Chaque année 11 millions de Français sont victimes d’un accident de la vie quotidienne* et les assurances courantes et/ou obligatoires ne couvrent pas ces risques. *(Source : 2012, Institut National de la Consommation) »

Veiller au bon respect de vos droits, protéger vos enfants à l’école et pendant leurs loisirs, vous aider à faire face en cas de petit pépin comme de gros coup dur… 7 jours sur 7, 24h sur 24, les Assurances Protection de la famille MMA préservent vos intérêts et ceux de vos proches.

 

Assurance Scolaire MMA

Il casse son appareil dentaire, se blesse pendant un match ou rentre tout simplement sans son violon. L’Assurance Scolaire MMA couvre tous les aléas susceptibles de survenir dans la vie de votre enfant. Accident, perte ou détérioration de ses affaires… Selon la formule choisie, nos garanties s’appliquent en période de classe ou chaque jour de l’année. https://www.mma.fr/assurance-famille/assurance-scolaire.html

 

Protection Juridique MMA

© Tashi-Delek/Thinkstock
 

Vous êtes victime d’un licenciement abusif, un voisin conteste une servitude, un achat effectué en ligne n’a jamais été livré… parce qu’un litige est toujours possible, la Protection Juridique MMA se charge de faire respecter vos droits, devant les tribunaux si nécessaire. Conseils, négociation d’accords amiables, prise en charge des frais de procédure… Vous demandez, nous agissons. 

https://www.mma.fr/assurance-famille/protection-juridique.html

 

Assurances Accidents de la Vie MMA

Une coupure en jardinant, une brûlure en cuisinant, une chute dans la rue… Ces accidents, heureusement souvent bénins, ont rarement un responsable. La Garantie des Accidents de la Vie MMA prend en charge leurs conséquences et vous indemnise, ainsi que vos membres de votre famille(1), à partir de 1 % d’invalidité

https://www.mma.fr/assurance-famille/garantie-accidents-vie.html

Quelles règles pour une colocation réussie ?

Quelles règles pour une colocation réussie ?

Opter pour la colocation présente de nombreux avantages : appartement plus grand, loyer réduit car partagé, vie en communauté. Mais attention, pour qu’une colocation dure, il faut qu’elle soit réussie. Les règles doivent être bien établies : contrat de bail, superficie du logement, nombre et choix des colocataires, règles de vie…

MMA_colocation-colocataire-partager-logement

La colocation a le vent en poupe !

La colocation est devenue un phénomène de société. En effet, ce mode de vie à plusieurs séduit de plus en plus de locataires et plus seulement de jeunes étudiants. Le choix de la colocation est ainsi lié au changement de nos modes de vie et aux évolutions sociétales assises sur des envies de partage et d’échanges.
Il permet à des particuliers de profiter d’un logement souvent plus grand (surtout dans les grandes villes), de créer du lien social, de lutter contre certaines formes de solitude et, bien-sûr, de profiter d’un loyer modéré au regard de la taille du logement.

Margaux LEBRET

(suite…)

Agriculteurs : prévenir maladies et accidents du travail

Agriculteurs : prévenir maladies et accidents du travail

Les maladies professionnelles ont tendance à augmenter chez les exploitants et salariés agricoles. Les accidents du travail, en baisse, sont encore trop nombreux en milieu agricole et fréquemment à l’origine de graves dommages corporels. Quels sont les principaux risques immédiats et différés ? Comment les prévenir ?

perte d'exploitation, accident du travail, exploitant agricole

Accidents et maladies professionnels des exploitants agricoles : quelles causes ?
Le taux moyen de fréquence(1) des accidents du travail agricole était de 282 en 2013. Il s’élevait :

  • à 72 dans les exploitations de bois,
  • à 75 dans la sylviculture
  • et à 81,5 pour les salariés de la filière hippique.

Machines, un risque transversal à toutes les filières
La mécanisation et la technologie ont réduit la pénibilité des travaux agricoles, amélioré le confort et la sécurité. Pour autant, 17 %(2) des accidents du travail des actifs agricoles sont liés à l’utilisation de matériels lourd et léger : tracteur, moissonneuse-batteuse, tronçonneuse, tondeuse, taille-haie, sécateur, etc.

  • Les principaux risques d’accidents sont liés à la mobilité des matériels et aux éléments mobiles de ces équipements : renversement, circulation routière, liaisons tracteurs-outils – prises de force –, interventions en cas de bourrage, écrasement…
  • Les accidents les plus graves surviennent avec les machines les plus volumineuses, telles que moissonneuses-batteuses, récolteuses de légumes, pailleuses ou désileuse.
  • Les risques différés – dus au bruit, aux vibrations, aux gestes et postures, aux expositions aux pesticides, aux conditions climatiques –, pèsent lourdement dans la survenue de maladies professionnelles.

Le double risque animal
Les activités d’élevage nécessitent de multiples interventions sur l’animal : insémination, vêlage, écornage, castration, alimentation, traite, prophylaxie, pesée, parage, paillage, curage, etc. Ces contacts engendrent 2 types de risques :

  1. le risque biologique de contracter une zoonose, infection d’origine animale transmissible à l’homme – brucellose, psittacose, leptospirose, grippe aviaire… –, qui fait l’objet de mesures de prévention coordonnées par l’Institut de veille sanitaire ;
  2. le risque de blessures par écrasement, piétinement, coups divers, à l’origine d’une forte sinistralité. Sans surprise, les filières hippique et d’élevage bovin de lait et de viande sont les plus concernées.56 %(2) des accidents du travail des exploitants sont liés aux activités d’élevage bovin.

Risques chimiques immédiats et différés
L’exposition à des produits chimiques destinés aux cultures – pesticides, produits phytosanitaires, etc. –, ainsi qu’à des produits cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques – CMR – sont sources de risques immédiats et différés.
Les voies de contamination peuvent être cutanées, respiratoires ou digestives. Les troubles prennent de multiples formes cliniques, localisées ou généralisées, bénignes ou graves.

10 %(2) des salariés agricoles sont exposés à des produits CMR : gaz d’échappement diesel, huiles minérales entières, poussières de bois et de silice cristalline pour l’essentiel.

25 %(2) des salariés agricoles sont exposés à au moins un produit phytopharmaceutique : herbicide, fongicide ou insecticide. Les filières culture, élevage, jardins et espaces verts sont là les plus représentées.

Risque de chute : en arboriculture et ailleurs
Transverse à tous les secteurs agricoles, l’accident par chute survient le plus fréquemment :

  • lors de la montée ou descente d’un engin agricole,
  • à l’occasion d’un déplacement à pied sur une passerelle ou autre dispositif de ce type,
  • au cours de travaux sur des végétaux (exploitations fruitière et sylvicole).

14 %(2) des accidents mortels des exploitants agricoles sont liés à des chutes de hauteur.

(1) Nombre d’accidents du travail avec arrêt par million d’heures travaillées. 
(2) Observatoire AT/MP salariés et non-salariés agricoles.

Lire la suite [https://entreprise.mma.fr/connexionpro/prevention-accident-travail-agriculteurs.html#.W3wsrMIyVpg

CITE 2018 : déduire de vos impôts certains travaux d’économies d’énergie

Economie d'énergie impôts

La réalisation de travaux d’économies d’énergie dans votre résidence principale peut vous permettre de bénéficier d’un crédit d’impôt. Ce Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) peut représenter 15 ou 30 % des dépenses engagées pour vos travaux. Un beau coup de pouce ! Toutefois, cet avantage fiscal devrait prendre fin le 31 décembre 2018 et reste soumis à certaines conditions. Lire la suite: CITE 2018 : déduire de vos impôts certains travaux d’économies d’énergie

Cathy